Complicités et ambivalences de la psychiatrie, Münsterlingen et le carnaval des fous de 1954 (2017)

Elisabetta Basso is one of the key scholars of the very early Foucault, so this should be good. There was a very interesting documentary study of this visit that she co-edited a couple of years ago – http://editions.ehess.fr/ouvrages/ouvrage/foucault-a-muensterlingen/

Foucault News

Elisabetta Basso, Complicités et ambivalences de la psychiatrie, Münsterlingen et le carnaval des fous de 1954, Médecine/Sciences (Paris), Volume 33, Number 1, Janvier 2017
DOI: 10.1051/medsci/20173301019

Complicities and ambivalences of psychiatry: Münsterlingen and the 1954 feast of fools

Résumé
En mars 1954, Michel Foucault visite l’asile de Münsterlingen, dans le canton de Thurgovie, sur la rive suisse du lac de Constance. Lieu d’activité de psychiatres bien connus, notamment Hermann Rorschach, Münsterlingen est devenu célèbre dans l’histoire de la psychiatrie surtout grâce au travail de Roland Kuhn, qui fut actif à l’asile de 1939 à 1979. Grand spécialiste du test psychodiagnostique de Rorschach et découvreur au début des années 1950 du premier médicament antidépresseur, Kuhn fut également très proche de Ludwig Binswanger, dont il accueille favorablement l’approche anthropologique de la maladie mentale. C’est précisément pour rencontrer Kuhn et Binswanger que le jeune Foucault se rend en Suisse, à une époque où…

View original post 180 more words

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s