Michel Foucault « Un très beau feu d’artifice » (2016)

I shared news of this issue earlier this year, but it is perhaps worth a reminder – includes an interesting previously unpublished piece by Foucault.

Foucault News

Michel Foucault « Un très beau feu d’artifice »
Critique
2016/12 (n° 835)

Présentation
En 1978, devant des étudiants californiens, Michel Foucault rêvait à haute voix de « livres bombes » : ils ne tueraient personne, mais « disparaîtraient peu de temps après qu’on les aurait lus ou utilisés ». La philosophie comme Mission impossible : « ce message s’autodétruira dans cinq secondes » ? Il est tentant d’imaginer le philosophe, à deux pas de Hollywood, rendant hommage à la célèbre série…

Mais les livres de Foucault ne se sont pas autodétruits. Mieux qu’à des bombes, ils ressemblent à ces fusées porteuses d’autres fusées que lancent, pour notre joie, les artificiers. Et cette œuvre, en effet, n’a cessé de susciter déploiements et redéploiements critiques.

« Après l’explosion », ajoutait malicieusement Foucault en 1978, « on pourrait rappeler aux gens que ces livres ont produit un très beau feu d’artifice ».

View original post 99 more words

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s